Le journalisme constructif

Le journalisme constructif, c’est bien, mais c’est quoi?

Le journalisme constructif est une démarche qui donne à voir le monde dans ses nuances et sa complexité. À travers ses problèmes et ses dysfonctionnements, mais aussi à travers ses avancées, sa créativité, ses recherches de solutions, ses initiatives individuelles ou collectives porteuses pour la société.

Être acteur de l’info constructive, c’est donc :

Un état d’esprit


📌 Prendre conscience de l’impact du discours médiatique sur le public, la société et sur sa propre vision du monde.

📌 Partant de ce constat, intégrer la nécessité d’œuvrer à un traitement de l’information qui soit le plus précis et plus nuancé possible.

📌 Choisir d’insuffler un vent d’optimisme à l’information.

Une démarche


📌 Sur le fond: mettre l’information en perspective en incluant les pistes de réflexion, des aspects positifs ou d’éventuelles solutions.

📌Sur la forme: Mesurer l’impact du vocabulaire, de l’image et du ton employés.

📌 Sur le long terme: inscrire ce travail journalistique sur la durée pour mesurer l’évolution du sujet et/ou de l’efficacité des solutions existantes.

Une ambition


📌 Renforcer la confiance entre le public et les professionnels de l’information.

📌 Aider les citoyens à retrouver une vision plus complète de nos sociétés.

📌 Être un des moteurs auxiliaires de l’évolution de la société en diffusant des informations constructives et des solutions inspirantes.

Le journalisme constructif en 4 axes:

Proposer une vision 360°, ne pas se limiter aux dysfonctionnements, faire écho aux réussites et propositions constructives

Dépasser les problèmes et les constats: rechercher les solutions envisagées ou les perspectives possibles

Nuancer, contextualiser, éviter les positions clivantes, rechercher d’autres angles, faciliter le débat citoyen

Porter une attention particulière au ton, au choix des mots et des illustrations

Le journalisme constructif est :

  • Élaboré selon toutes les règles du métier
  • Respectueux de la déontologie
  • Capable d’aborder tous les sujets
  • Basé sur les faits
  • Nuancé, équilibré, critique
  • Sans parti pris
  • Inscrit dans la durée

Le journalisme constructif n’est pas :

  • Une négation des problèmes du monde
  • Naïf
  • Simplificateur
  • Sensationnaliste
  • Activiste, militant
  • Promoteur d’une solution
  • Du publi-reportage

Inspiré des travaux de Ulrik Haagerup

Restez informé de nos activités